Institut Estagiel Index du Forum
Institut Estagiel
1875 - Une école élitiste qui renferme de bien sombres secrets...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
[Validée] Lilina Neku
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Institut Estagiel Index du Forum >>> Hors Jeu >>> Présentations
Auteur Message
Lilina Neku
Elève


Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2006
Messages: 5
Année: Première
Age: 18
Extraction: Modeste/Moyenne

MessagePosté le: Mar Oct 17, 2006 09:26 pm    Sujet du message: [Validée] Lilina Neku Répondre en citant

Nom : Neku
Prénom : Lilina
Date de naissance : 22/08/1858
Age : 17
Classe sociale : Moyennenement basse
Région : Région parisienne
Profession : Elève (a suivi des études "légères", niveau première)

Particularité(s) :

Etrange don que celui de Lili. Contexte famillial oblige, l'ainée Neku possède quelques capacitées pour "maitriser" (bien grand mot que celui là) le son. Par de petits mouvements des mains et un peu de concentration, elle peu amplifier un son (effet mégaphone) ou bien le réduire (pratique pour faire chuchoter quelqu'un qui parle très fort). Une partie de ce don est encore non (moins) maitrisée (que le reste) : a chaque émotion violente négative (peur, colère, haine,...), Lili emet un espèce d'aura ultrasonique, indétectable a moins d'un demi mêtre (au dela vous aurez l'impression que vos oreilles sifflent vilainement); aura qui a la facheuse tendance de détruire le verre et n'importe quelle fibre textile a moins de dix centimètres de ceux qui s'en approchent (aucun dommage physique a par peut-être une méchante migraine...). Inutile de préciser que, incapable de contrôler pleinement ce don, la jeune fille peut parfois être la cause de catastrophes assez cocasses...

Rôle dans l'école :

A la base, cobaye, sans hésitation. Son pouvoir bizarre et sa classe d'entre-deux la prédestinait aux sordides expèriences de l'institut. Mais ses compétences plus que convenables dans le domaine litteraire (le scientifique n'ayant jamais été son fort) lui on fait monter un tout petit échelon, échelon qui la met dans une situation délicate, trop forte pour un cobbaye mais pas assez pour bénéficier de l'immunitée des sujets d'études : elle sera trainée au labo si ses notes se cassent la figure...
Lili est en général "la moins forte des forts", étant loin du niveau des plus fins intelectuels de l'établissement mais sachant tout de même se débrouiller suffisament pour en dérouter plus d'un; le directeur en première ligne, ce dernier espérant la voir plonger a tout moment.
Inutile de préciser que l'honorable fondateur de l'institut ne manque jamais une occasion de rajouter du poid a la jeune fille pour qu'elle se casse la figure...

Famille :

Les origines orientales du nom de Lilina se perdent dans les siècles. Fille d'une contrebassiste et d'un luthier sans trop de prétention, la famille Neku se situe entre la classe pauvre et les petits bourgeois. Parfois les affaires marchent, les concerts et les commandes s'enchainent, permettant a la famille de remplir un peu la boite a cartouche (boite qui sert aujourd'hui de grosse tirelire). Parfois les temps son dur, et les économies des jours heureux suffisent tout juste. Ni pauvres, ni riches, ou alors en alternance, le petit atelier est assez respecté dans les classes moyennes et moyennement hautes de la sociétée Parisienne... Un père, Joseph; une mère, Catherine; Lilina, et son petit frère de dix ans, Pierre; formant une famille unie... Du moins jusqu'a ce que l'ainée parte pour l'institut...

Biographie :

Prédestinée a son incroyable don, la petite Lili? Peut-être, avec pareil géniteurs, de toutes façons personne ne le saura jamais... Catherine Neku accouchat a domicile (faute de moyens); après de longues heures d'efforts et de sueurs lors une soirée d'âout caniculaire. Assez rare en 1858 : la mère et la fille survécurent, en partie grâce aux attentions de Joseph Neku qui, de toute évidence, ne voulait ni voir sa femme ni sa descendance mourir.

Lilina passa toute son enfance bercée par la contrebasse de sa mère et le ciseaux a bois de son père. Elle entra a l'école primaire du quartier a six ans. C'est alors que ses dons commencèrent a se manifester. L'evenement le plus notable reste quand même la destruction du vase en cristal appartenant au directeur de l'établissement. Le gros barbu en question avait hurlé sur la petite fille alors qu'elle passait son doigt sur le bibelot ouvragé. Lili c'était retourné en tremblant. Une demi-seconde plus tard le vase volait en éclats. Incapable d'expliquer cette bizarrerie, le chef d'établissement n'infligeat aucune punition a la "vandale involontaire".

La scolaritée de celle qui devenait peu a peu une jeune femme continua d'une manière assez singulière. Passé le certificat d'études, les parents de notre protagoniste firent entrer cette dernière dans un établissement religieux (la tante de Lili possédait un poste important dans cette école), formant aussi bien les bonne soeurs que les jeunes gens en quête de savoir (toujours empreint d'une forme de croyance, cependant). Bizarement, les aphonies soudaines des professeurs et autres evenements aussi étranges que singuliers se multiplièrent lorsque la classe de la jeune Neku était en cours. La mère supérieure ne prit cependant ni les mesures ni le soin de faire une enquête, voyant dans ces dérangement soniques une quelquonque manifestation divine...

Tout se passait pour le mieux pour la petite Lili, jusqu'au soir ou elle découvrit son homosexualitée sur les lèvres d'une apprentie bonne soeur. Après une discrète mais intense nuit passée au conféssionnal avec l'objet de son péché, la pseudo maitresse du son se glissa dans son lit au dortoir, des images plein la tête... Le lendemain la petite Anne-Marie était retrouvée morte, elle avait sauté du toit de l'établissement. Sa conscience n'avait pas du supporter a la fois le fait de commettre un acte aussi vil religieusement, en tant que servante de Dieu, et surtout de le commettre avec quelqu'un de son propre sexe. L'affaire fut classée sans suites et, après un très beau sermon collectif sur le suicide, la vie et la mort, le quotidient raptrapa tout les étudiants, aspirants ou non. Mais rendue completement depressive par cet evenement, et croyant dur comme fer que c'était sa faute, Lili ne put plus supporter son école actuelle et s'empressa de se faire rapatrier a Paris. De toutes façons c'était la fin des classes d'été, elle pouvait parfaitement changer d'etablissement avant la rentrée (si toutefois les affaires ne marchaient pas trop mal pour sa famille)...

La place dans ce pensionnat a deux vitesse n'avait pas couté trop cher a la famille Neku, ça non, mais ils accèptèrent a la fois que leur fille rentre précipitament et aussi qu'elle le fasse en larmes, sans pour autant rien expliquer a personne. Plus rien n'avait d'imortance aux yeux du luthier car il venait de recevoir une lettre un peu spéciale...

"Cher monsieur Neku.
L'institut Estagiel a l'honneur et le privilège de vous informer que votre fille a été conviée a passer son année scolaire entre les murs de notre école. Vous recevrez une bourse d'aide pour le déplacement et la gène occasionée par cette demande impromptue, mais les capacitées intelectuelles de votre enfant nous on donné envie de l'aider a develloper pleinement son potentiel.
Respectueusement.
Armand Estagiel."


Vous connaissez surement la suite : des bagages, des adieux, un départ dans une calèche louée bon marché, et l'arrivée de Lilina devant ce grand chateau encastré dans la montagne...

Portrait Physique :

A 17 ans, la petite Lilina fait partie des filles "jolies sans plus". Possédant une longue cheuveulure si blonde qu'on la croirait blanche, la jeune fille n'est pas bien grande, atteignant peniblement le mètre soixante et a vraiment très peu de poitrine. Sa peau est très pale, son visage est plutôt souriant, agréable et assez expressif, son rictus quasi permanent étant un air lunatique, un peu comme si elle regardait les étoiles en permanence (même quand il ya un plafond). Ses grand yeux demi-teintes n'arrangent pas cette impression de somnanbulisme constant. Le petit corps de Lili est si fin qu'on a l'impression que ses poignets ou ses jambes peuvent casser au moindre coup de vent. Il n'en est rien, même si elle n'est pas très forte physiquement, la nouvelle pensionnaire est très souple...

Niveau vestimentaire C'est un petit plus compliqué. Tentant tant bien que mal de suivre un semblant de mode, le coté basse classe de la jeune fille lui permet de se laisser aller sur certains points comme le serrage du corset (serrage est un bien grand mot sachant qu'elle porte ledit vêtement comme une chemise sans en serrer les lacets. Sa jupe longue est faite d'une chute d'un tissu de bonne qualitée : soyeux et solide mais ne pouvant pas faire une robe longue classique. Elle se contente donc d'une paire de chaussure assez jolies mais qui a vécue, et d'une cullotte blanche fendue au niveau des souvetments, son corset lui servant uniquement de tissu de dessous pour sa chemise bleue de qualitée moyenne... Lili se coiffe avec deux chignons au lieu d'un, et assez maladroitement qui plus est, laissant ainsi tomber de-ça de-la quelques mèches...

Caractère :

L'ainée des Neku est une jeune fille très très discrète, souvent absorbée par la lecture de romans fantastiques, féeriques ou oniriques (bien que le genre soit sous-représenté, du moins chez les écrivains français. En effet la jeune fille se débrouille mieux que bien en anglais). Evitant a tout prix de se faire remarquer, elle a apprit que les riches ou les nobles pouvaient écraser sa famille comme un insecte, donc elle évite a tout prix d'entrer en conflit avec eux. Rêveuse, elle reste souvent aux fenêtres le soir pour contempler le firmament. Lili a honte, honte de ses "goûts relationels" mais se refuse catégoriquement a aller a l'encontre de sa nature, ce qui la met extrêmement mal a l'aise devant les hommes et la rend assez timide avec les filles un tant soit peu attentionnées a son égard (elle évite aussi a tout prix que sa déviance se voie ou se sache, car a l'époque c'était un délit). Ayant une facheûse tendance a rougir et a s'excuser pour un oui ou pour un non; notre protagoniste n'hésitera pas a faire des choses complêtement folles parce qu'elle est motivée ou parce qu'elle est en colère. Aimer s'amuser? Oui, bien sûr, mais en toute discretion, utilisant sa capacitée de maîtrise pour ridiculiser celui ou celle qu'elle ne supporte pas sans qu'il s'en apperçoive. Assez solitaire, la jeune fille n'enverra jamais promener quelqu'un qui l'aborde avec tact, courtoisie et sans arrière pensée...

Questions hj :

Avatar : Un ami me l'a donné alors si je le chope sur MSN je lui demanderait (sauf si vous avez une idée :))...

Disponibilité de connexion : Incertaine, si tout vas bien tout les soirs...

Comment avez vous découvert ce forum ?

Tourdejeu (aussi nommé "le-grand-clic-au-hasard"Razz)
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mar Oct 17, 2006 09:26 pm    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Armand Estagiel
Directeur


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2006
Messages: 239
Age: 40 ans
Extraction: Haute Bourgeoisie
Localisation: Tenez-vous vraiment à la connaître ?

MessagePosté le: Mer Oct 18, 2006 05:43 pm    Sujet du message: [Validée] Lilina Neku Répondre en citant

Bienvenue Lilina

Je trouve l'idée du don bien sympathique (tout comme le personnage avec sa "lutte intérieure"). Very Happy

A propos du rôle dans l'école : ses capacités lui offrent une couverture, mais n'xagérons rien non plus, si Armand veut observer de "plus près" la jeune fille, il n'attendra pas que son bulletin scolaire présente des failles U_U.

Hormi ce petit point, tout est bon

Fiche Validée

(heu non je n'ai aucune idée pour l'avatar, je le trouve très joli en tout cas ^^)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lilina Neku
Elève


Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2006
Messages: 5
Année: Première
Age: 18
Extraction: Modeste/Moyenne

MessagePosté le: Jeu Oct 19, 2006 05:23 pm    Sujet du message: [Validée] Lilina Neku Répondre en citant

Si je veut une chambre pour moi (et eventuellement quelqu'un d'autre Very Happy) je fait comment monsieur l'admin en chef des boss (oui je sais la formule est nulle mais je l'aime bien)...
Revenir en haut
Armand Estagiel
Directeur


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2006
Messages: 239
Age: 40 ans
Extraction: Haute Bourgeoisie
Localisation: Tenez-vous vraiment à la connaître ?

MessagePosté le: Jeu Oct 19, 2006 05:51 pm    Sujet du message: [Validée] Lilina Neku Répondre en citant

Pour la chambre, c'est très simple : il te suffit d'aller dans le forum des chambre et d'ouvrir un sujet en précisant en titre qu'il s'agit de ta chambre.
Vu la classe de ton personnage, je pense qu'elle sera plus à sa place dans les dortoirs. En théorie, ceux-ci peuvent loger jusqu'à 4 élèves, reste à voir si d'autres souhaiteront la partager avec toi ^^
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:31 am    Sujet du message: [Validée] Lilina Neku

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Institut Estagiel Index du Forum >>> Hors Jeu >>> Présentations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo