Institut Estagiel Index du Forum
Institut Estagiel
1875 - Une école élitiste qui renferme de bien sombres secrets...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
[Validée] Delilah D'Avenel
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Institut Estagiel Index du Forum >>> Hors Jeu >>> Présentations
Auteur Message
Delilah D'Avenel
Elève


Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2006
Messages: 1
Année: Première
Age: 16 ans
Extraction: Haute Bourgeoisie

MessagePosté le: Sam Nov 18, 2006 03:04 pm    Sujet du message: [Validée] Delilah D'Avenel Répondre en citant

Nom : D'Avenel
Prénom : Delilah
Date de naissance : le 20 février 1859
Age : 16 ans
Classe sociale : Haute Bourgeoisie
Région : Quartier Saint-Michel, Paris.

Profession : Elève de première.
Particularité(s) : Aucune
Rôle dans l'école : Elève innocente XD

Famille : Delilah est la fille d’un directeur de banque et d’une fille de riche à la dot considérable. Paul et Louise. Celui-ci hérita de la fortune de son père, ainsi que de la direction de sa banque à l’âge de 24 ans. Rusé, vif, brillant, charismatique, Paul est doté d’une réputation qui n’est plus à faire. Habile manipulateur, il sait inspirer la confiance de ses clients et ainsi, profiter de leur argent qu’ils lui confient sans hésitation.
Il épousa Louise à l’âge de 22 ans. Celle-ci n’en avait que 20. Riche et très jolie mais assez stupide, voici le bref portrait de la jeune-femme. Incapable de gérer son héritage, c’est Paul qui se chargea de cette tâche (et qui s’en charge toujours). A dire vrai, elle ne souci guère de la gestion de leur fortune, à partir du moment où elle peut se livrer à ses séances d’achats intensives, rien d’autre ne compte.
Entre ces deux protagonistes, il n’y a qu’une entente mutuelle, ils se tolèrent. Paul éprouve un certain mépris pour sa femme et son manque flagrant (et navrant) d’intelligence et de culture. Quant à Louise, elle ne porte que peu d’intérêt à son mari. Effectivement, son compte en banque lui suffit.

Biographie :
Delilah vint au monde le vingtième jour du mois de février, dans un luxueux appartement du quartier St-Michel, à Paris.
Petite poupée à peau d’albâtre, cheveux d’ébène, de grands yeux noirs pénétrants, docile et silencieuse, la petite Delilah fît la fierté de sa mère durant les premières années de sa vie. Toujours parée de toilettes laissant peu de place à l’imagination, pouponnée et gâtée, Louise ne se lassait pas d’exhiber sa fille comme un trophée, fière d’avoir mis au monde, un être aussi parfait. Avec un délice incommensurable, elle paradait pleine de fierté, Delilah à ses côtés. Elle, pleine d’assurance et de prestance, sa fille, indifférente, toujours aussi maniable et placide. Louise donnait l’image de la mère parfaite : on ne cessait de la complimenter sur la qualité de l’éducation qu’elle inculquait à Delilah, cette dernière étant si sage et obéissante, et de la féliciter d’avoir mis au monde un enfant aussi beau qui, disait-on, lui ressemblait tellement !
En réalité, Delilah recevait l’enseignement et l’éducation d’une institutrice sévère et impitoyable très chère payée par Paul qui lui, se trouvait plus intéressé par l’avenir qu’il voulait brillant, de son unique enfant.
La petite n’était donc qu’un instrument employé à outrance par son arrogante de mère afin de flatter son ego, d’assurer les regards bienveillants et sa renommé dans la haute société. La jeune-femme aurait été bien incapable, manque de temps, de s’occuper de sa fille. L’éducation d’un enfant requiert trop de responsabilités et de soucis, elle avait déjà bien à penser : quelle toilette porter, quelle coiffure arborer, de nouveaux achats à effectuer…Dépenser, dépenser encore et toujours l’argent de son mari qui ne manquait pas et enfin, étaler sa richesse et s’afficher lors des dîners, des bals et autre réunions de ses bourgeois poseurs, arrogants, prétentieux et hypocrites.
Concurrence, rivalité, réussite, richesses, luxe…Tel fût le milieu dans lequel Delilah grandit.. Ne connaissant ni les privations, ni la misère qui infestait les bas quartiers de la capitale, elle vécut une enfance paisible et plutôt heureuse.
Au cour de sa onzième année, Delilah montra de plus en plus de réticences face aux exhibitions grotesques de sa mère, s’intéressant davantage à la lecture, l’écriture et la musique. L’enfant autrefois si calme et si facile se transforma alors en jeune-fille à la conduite indécente qui exprimait tout haut ce qu’elle aurait dû taire. Comme son désintérêt manifeste pour les réunions de célébrités. Quelle surprise pour ses parents, que ce brusque changement de caractère. Ils découvraient une nouvelle facette de leur fille qui pouvait se transformer en véritable petit démon, son doux visage transformé en un masque froid et mauvais pour une contrariété ou un désir inassouvi.
Paul, fut surpris et ravi. Comme lui, elle était brillante, ambitieuse et doté d’une soif de savoir insatiable. C’est donc, à l’âge de onze ans, que Paul s’empressa avec enthousiasme d’envoyer sa fille dans un collège prestigieux où elle mena de brillantes études. Excellente élève, populaire parmi ses camarades, descendants de familles riches et renommées, elle était admirée, appréciée. Et elle adorait ça. De plus, la satisfaction de se faire remarquer auprès de son père et jalouser par sa mère enflammait son désir de réussite. Elle voulait toujours faire mieux, montrer sa valeur et sa supériorité satisfaisant toujours davantage son père puisqu’elle était la preuve incontestée de l’efficacité de son éducation et des valeurs inculquées.
Louise, se trouva fort contrariée d’être ainsi mise à l’écart par son mari et sa fille. Mais elle ne partageait pas les mêmes centres d’intérêts et de toute façon, possédait un esprit bien trop lourd pour pouvoir comprendre et participer à leurs discussions lors des repas. Cependant, elle tirait profit de la réussite de sa fille. En société, elle en parlait avec une animation et une fierté feinte et sans arrêt, les compliments coulaient et son ego était satisfait.
Imaginez alors dans quel état celle-ci se trouva lorsque sa fille reçu une lettre d’Armand Estagiel, qui souhaitait la compter parmi les élèves de son école. Et quelle école ! Un établissement qui ne regroupait que « l’élite de la société » et Delilah D’Avenel en faisait parti. Cette dernière voyait là, la consécration de ces années de travail acharné. Cette « lettre d’admission » représentait alors, sa clé pour la liberté, son indépendance. Le début d’un avenir qu’elle voulait prometteur…


Portrait Physique : Lorsque l’on pose les yeux sur Delilah, on est d’emblée frappé par le charisme qu’elle dégage. Cependant son visage régulier et sa peau d’albâtre, lui confèrent une certaine froideur. Ses lèvres rosées, quelque peu charnues, contrastent parfaitement avec le galbe délicat de sa mâchoire, ce qui suggère une certaine fragilité. Lorsqu’elle vous toise de son regard perçant, vous êtes comme envoûtés, par sa profondeur. Et les mèches noires tombant devant ses yeux d’ébène avec une élégance désinvolte accentuent son charisme saisissant. Concernant l’ensemble de son physique, Delilah est plutôt précoce pour son jeune âge. Elle possède déjà des courbes avantageuses, et n’a rien à envier aux jeunes filles plus mûres. Elle est belle, et elle le sait. Gracieuse et légère, elle se déplace avec beaucoup de prestance, d’assurance et de prétention attirant des regards parfois envieux, jaloux ou irrités.


Caractère: Tantôt rêveuse et douce, haineuse et agressive, Delilah possède un caractère assez équivoque. Elle n’aime pas vraiment se montrer « gentille », seulement si ça peut lui apporter quelque chose. Comme je l’ai décrit plus haut, elle est consciente de sa beauté c’est pourquoi elle aime susciter l’admiration. Elle n’aime pas qu’on lui résiste, et possède un tempérament plutôt déterminé. Si elle désire quelque chose (ou quelqu’un…) elle fera n’importe quoi pour l’avoir, usant de ses charmes et de son esprit autant que possible ! Si vous souhaitez faire bonne impression auprès de la belle, la flatter et sans doute la meilleure attitude à adopter.
Elle aime la solitude et la tranquillité. Cependant lorsque la demoiselle s’ennuie, elle n’hésite pas à se mêler à la foule afin de s’amuser un peu aux dépends des personnes qui « tenteraient une approche » …Elle n’entretient que de simples relations superficielles avec les autres et n’a jamais eu de « véritable ami ». Elle aime séduire et être séduite. Ajoutons enfin que la Delilah n’aime pas recevoir d’ordres et ne veut suivre que ces propres règles.

Questions hj :
Avatar : http://scarlet.butterflies.free.fr
Disponibilité de connexion :Tous les jours.
Comment avez vous découvert ce forum ? Par le directeur en personne u_U Eh ouai u_U.


Dernière édition par Delilah D'Avenel le Dim Aoû 26, 2007 12:59 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Sam Nov 18, 2006 03:04 pm    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Armand Estagiel
Directeur


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2006
Messages: 239
Age: 40 ans
Extraction: Haute Bourgeoisie
Localisation: Tenez-vous vraiment à la connaître ?

MessagePosté le: Lun Nov 20, 2006 07:13 pm    Sujet du message: [Validée] Delilah D'Avenel Répondre en citant

Woooooéééééé Te voici l'amie !!!!
Je suis vraiment navré d'avoir joué de ta patience en ne t'offrant aucune réponse du week-end XD
Mais de toute façon, que veux-tu que je dise que je ne t'ai déjà dis à propos de cett fiche ? Elle est trèèès bien ^^ (et l'histoire est très fluide aussi) au début j'avais lu "Delilah est la fille d'un dictateur" *niiiimp*

Fiche Validée

Ne sois pas trop dure avec tes nouveaux camarades Very Happy
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:12 am    Sujet du message: [Validée] Delilah D'Avenel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Institut Estagiel Index du Forum >>> Hors Jeu >>> Présentations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo