Institut Estagiel Index du Forum
Institut Estagiel
1875 - Une école élitiste qui renferme de bien sombres secrets...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Taheyyatt Hurâtsum
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Institut Estagiel Index du Forum >>> Hors Jeu >>> Présentations
Auteur Message
Taheyyatt Hurâtsum
Ame égarée


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1
Age: 18 ans
Extraction: Noble, Or, toujours

MessagePosté le: Ven Déc 1, 2006 03:21 am    Sujet du message: Taheyyatt Hurâtsum Répondre en citant

Taheyyatt soupira en riant pour la troisième fois.

-"Mais qu'est-ce que je fais là, mon dieux, mes dieux, moi même, quelqu'un ! Qu'est-ce que je fais là ?"

C'était une pure question de rhétorique, bien sûr. Elle savait parfaitement ce qu'elle faisait là. Ou presque.
Devant elle, une table. Sur cette table, une fiche. Son dossier. Oui, cela se résumait à une simple feuille. A vrai dire, au début, elle en avait rempli près d'une centaine, de feuilles, de son écriture fine et serrée. Et, lorsque l'on était venu récuppérer son dossier, cela n'avait assez étrangement pas plut. Alors on lui avait donné un autre exemplaire et l'ordre formel de ne pas dépasser le cadre du papier.


-"C'est stupide. Le cadre étroit de la feuille est trop limité pour espérer embrasser ne serait-ce qu'une partie de ce que je suis. Mon esprit est trop nombreux pour que je le couche entre deux lignes !"

Taheyyatt se tapa alors le front contre sa main (oui, oui, et pas le contraire), ses longues mèches brunes qui s'échappaient de sa natte volant un peu partout.

-"Tah' ! Tu es stupide ! C'est pas ça qu'on te demande ! Mais que me demande-t'on alors ? Prends le stylo, allez, prends la plume ! Peut-être était-ce un pigeon ? Mais non, tu vois bien que c'est une oie ! Une oie ? Gédéon, alors !"

C'était toujours ainsi. tout se mélangeait en Taheyyatt. La parole, les pensées...il n'y avait plus de frontières, et cela ne lassait pas de la ravir. Prenant la plume dans une main et le papier dans l'autre, elle se mit en devoir de remplir la fiche.

Nom : Hurâtsum.
Prénom : Taheyyatt
Date de naissance : / actuellement 18 ans
Age : 18 ans
Classe sociale : vieille noblesse
Région : Syrie (Alep)
Niveau d'étude : seconde.


Taheyyatt relu attentivement sa fiche. un moment, elle eut l'impression de s'être répettée quelque part. Tant pis. En tout cas, elle trouvait que sa concision frisait le mutisme. Il n'y avait rien dans cette fiche. Pas d'âme. Rien que du fonctionnel. Elle n'avait même pas réussit à y insuffler ce petit air de flamenco qu'elle avait dans la tête. Et cela la contrariait.

En fait, cela la contraria quelques secondes. Pas plus. Elle avait déjà oublié la fiche. Pas la musique. Elle se leva de sa chaise (ou plutôt la renversa, elle avait aussi oublié son existence), et se mit à danser en harmonie avec cet air qui n'existait que dans son esprit. C'était une danse décousue, pantin désarticulé qui sautait, remuait, riait.


Son étrange pantomime cessa dès qu'un homme entra. Le même qui lui avait fait des remontrances quant à son expansivité littéraire. Qu'allait-il dire maintenant ?
Il prit la fiche, la parcouru, et eût un rictus dédaigneux.


-"Syrienne ?"

Là aussi, cette question n'avait pas lieu d'être. Cela se voyait : habits étranges, si jaunes, une peau mate, de grands yeux, un accent étrange, tout annonçait l'étrangère.
Taheyyatt lui fit un sourire éclatant. Un de ces sourire dans lequel elle ne mettait pas que son visage, mais tout son corps.


-"Syrienne et sirène ! Si tout et rien ! Rien que des feuilles jaunes de peupliers !"

L'homme haussat les sourcils, cherchant visiblement à comprendre ce qu'elle disait. Grossière erreur. Il en aurait pour des heures. Les phrases de Taheyyatt n'avait visiblement aucun sens. En réalité, elles en avaient trop. Sauf pour la principale interessée. Elle, elle voyait toujours ce qu'elle voulait dire.
L'homme repartit, emmenant sa fiche, et laissant Taheyyatt seule avec elle-même. Autant dire que la pièce était encore bien peuplée.


Elle atrappa une autre feuille, la plume, et s'assit en tailleur à même le sol.

"Cher père, chère mère.

Je prends la plume en ce jour pour vous assurer que je vais toujours le mieux du monde..."


Une phrase...une seule minuscule phrase, et déjà la volonté de Taheyyatt vacillait. Est-ce qu'elle avait vraiment envie d'écrire cette lettre ? Bien sûr que non ! Mais il fallait qu'elle sacrifie...sacrifier à quoi au juste ?

-"Aux traditions je suppose."

Relisant le début de la lettre, elle éclata de rire en frappant ses mains l'une contre l'autre.

-"Cher père et chère mère ! Et puis quoi encore ? Soyons juste, enfin !"

Rayant rageusement le papier malgré son ineffacable sourire, Taheyyatt recommençat la lettre.

-"Cher père et chère mère,
Chers inconnus qui m'avez donné la vie,

Hélas, oui, je suis en parfaite santé. Nul doute que de toute façon, vous ne finirez jamais cette lettre. Mais je sais que vous l'ouvrirez, c'est forcé, depuis tout ce temps, vous devez avoir oublié mon écriture.
Alors, autant dire ce qui me vient à l'esprit. Oui, ce fameux esprit que vous refusez de reconnaître comme étant l'un des votres. Oh ! Mère ! Vous souvenez-vous de ce jour étrange et si paisible où vous m'avez refusé votre étreinte ? J'avais à peine une douzaine d'années. Ce fut un jour paisible, oui en vérité, car de cet instant jamais plus je n'ai pu entendre le son de votre voix. Ce n'est pas que je l'ai souvent entendue pour autre chose des remontrances, mais en ce jour béni, vos lèvres s'agitaient, et moi, je n'entendais rien.
Rien, ce n'est pas tout à fait juste. Il y avait un chant dans mon esprit. Un chant magnifique, une voix d'ange.

Maintenant que le temps a passé, pouvez-vous me dire pourquoi vous m'avez regardé tomber ? Pas un geste, pas un mot. Juste un sourire gené, une honte clairement peinte sur vos visages et vos coeurs fermés. Oui, j'étais une enfant à part, sans nul doute. Mais tous les enfants ne le sont-ils pas en définitive ? Non, vous me regardiez m'enfoncer dans ma douce folie. Oui. Folie. Ne sont-ce pas là vos propres termes ? Pourquoi ce mot ? Pourquoi cette violence ? Qu'ai-je fait ? Qu'attendiez-vous de moi, enfin !

J'y ai réfléchit. J'ai eu des années pour y penser. Si la sagesse ne me viendra sans doute jamais, le temps m'a soufflé quelques réponses. Je suppose que je ne suis pas faite à votre moule. Taheyyatt. C'ets votre faute si je m'appelle comme ça ! "l'errante, l'artiste" ! Si un nom peut signifier deux choses différents, pourquoi ne serais-je pas à son image ? Pourtant, essayez de nier que j'ai cherché à vous plaire ! Mais vous, qu'avez-vous dit ? Mysticisme ! Perversion ! Tout ça parce que j'ai cherché à en savoir plus. Tout ça parce que les interlignes m'interressaient plus que les beaux caractères si nets de l'imprimerie.

Que de reproches me direz-vous ! Encore une fois, je ne suis pas de votre avis. Il n'y a dans mes mots aucun jugement. Ce sont juste...des mots !

Celle qui aurait pu être votre bien aimée, et celle qui est juste,
Taheyyatt."


Sur ce nom, la plume accrochat le papier, laissant un magnifique paté d'encre. Toujours aussi souriant, Taheyyatt reposa la plume, et se leva de sa chaise.

-"Taheyyatt... Oh, tendre enfant, qu'es-tu devenue ? Où sont passés les chardons ?"

Elle explosa d'un rire hystérique.

-"Il n'y a plus d'Or en moi ! Je l'ai dissout pour m'en faire des parures !"

Taheyyatt secoua la tête. Enverrait-elle la lettre ? Elle verrait bien, après tout. Mais ce serait bien la première fois en trois ans qu'elle donnait de ses nouvelles à sa famille. Cette famille qu'elle avait préféré joyeusement occulter. A cause de quoi ? Elle n'était pas folle, non. Juste joueuse. De bonne humeur. Toujours.
Mais une question demeurait à son esprit : qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire ici ? Elle ne s'en souvenait plus. Si on lui demandait, elle répondrait sûrement "pour les cours d'histoire". Et c'est vrai qu'elle était très douée dans cette matière. Et, en bonne syrienne, sa prédilection allait au proche orient. L'enuma elish, la stèle de Darius, Babylone, Ugarit...Elle connaissait tout cela par coeur.


-"Alors, oui, peut-être pour l'histoire...et pour cette dichotomie intense. Pour cette sensation infinie de la Déchirure."

Ses grands yeux si noirs étaient fixés sur le plafond. Son regard était aussi figé que son étrange sourire sur ses lèvres.

-"Je suis née inconstante. Alors à quoi bon chercher la paix ? La tranquilité ne m'interesse pas. Mais par contre, j'ai envie de chocolat."

[Hj : je sais, j'ai pas suivit le modèle, mais est-ce grave ?
Si j'ai oublié quelque chose, je le rajoutterais^^.
Questions hj :
Avatar :* aucune idée d'où il sort, il était dans mes images^^'
Disponibilité de connexion : un peu de temps en temps^^ pas vraiment les week ends, ou tard le soir.

Au fait, "hurâtsum" veut dire "l'Or"]
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Ven Déc 1, 2006 03:21 am    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kain Cederblade
Elève


Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2006
Messages: 38
Année: Seconde
Age: 16 ans
Extraction: Classe déficiente
Localisation: ...!

MessagePosté le: Ven Déc 1, 2006 03:39 am    Sujet du message: Taheyyatt Hurâtsum Répondre en citant

Bonjour à vous, chère dame au nom un peu trop compliqué à écrire. Personnellement, je n'ai pas lu la fiche dans son intégrité mais elle me semble très bonne malgré la forme qui n'est pas respectée.

Bienvenue à Estagiel! ^^
_________________
~Qui aime bien châtit bien~
°Darkness sleeps in every heart, no matter how pure°

Kain et Abel
Revenir en haut
Armand Estagiel
Directeur


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2006
Messages: 239
Age: 40 ans
Extraction: Haute Bourgeoisie
Localisation: Tenez-vous vraiment à la connaître ?

MessagePosté le: Lun Déc 4, 2006 10:26 am    Sujet du message: Taheyyatt Hurâtsum Répondre en citant

Bienvenue Taheyatt

La narration de la fiche est bonne en effet, mais l’ennui quand on cherche à s’écarter de la fiche de base, c’est que l’on ne retrouve pas toujours toutes les informations requises.
Je ne te demanderais pas de changer (j’apprécie l’originalité) mais de revoir certains points :

- La description physique (qu’il est toujours possible d’intégrer à la narration)
- La description du caractère.
- Puisque ton personnage ne vient pas d’une famille française, il me faudra plus d’explications à propos de ses origines pour l’accepter. Comment s’est-elle retrouvée en France par exemple ?
- Et j’aimerais que tu précises davantage la « particularité » du personnage (tout au début ce serait pas mal, pour ceux qui souhaiteront se reporter rapidement à ta fiche en cours de jeu).

Voilà ^^
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:32 am    Sujet du message: Taheyyatt Hurâtsum

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Institut Estagiel Index du Forum >>> Hors Jeu >>> Présentations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo