Institut Estagiel Index du Forum
Institut Estagiel
1875 - Une école élitiste qui renferme de bien sombres secrets...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Le réveil du diable
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Institut Estagiel Index du Forum >>> Hors Jeu >>> Vos créations
Auteur Message
Jules Montaigu
Vétéran


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2006
Messages: 48
Age: 28 ans
Extraction: Vieille noblesse
Localisation: A l'institut... ou ailleurs!

MessagePosté le: Jeu Avr 19, 2007 09:15 pm    Sujet du message: Le réveil du diable Répondre en citant

Bon, c'était écrit pour un forum qui voulait tester mon niveau en RP... Bref, j'me suis bien amusée, y a rien de sérieux, j'y retoucherai certainement jamais et j'vous l'offre quand même ! lol

------------------- Le réveil du diable -------------------


Le soleil continuait à monter doucement dans le ciel aujourd’hui dégagé. Les oiseaux qui vivaient dans les arbres du jardin voisin ne cessaient de gazouiller au point qu’un pauvre jeune homme au sommeil bien trop léger finit par se réveiller. À voix basse, de façon totalement inaudible, il lâcha quelques jurons avant de se retourner, de plaquer son oreiller sur sa tête et de tenter de se rendormir. L’ennui était qu’avec lui, une fois qu’il avait les yeux ouverts, il n’était plus possible de les refermer pour continuer à dormir avant le soir, une fois que la nuit était tombée depuis quelques heures. Finalement, il n’insista pas et se leva doucement de son lit, dans un état semi-comateux. L’adolescent de bientôt dix-sept ans s’étira et passa une main dans ses longs cheveux bruns emmêlés.

*Faut que je les coupe !!!*

L’une de ses mains attrapa rapidement son pantalon tandis qu’il alla chercher le reste des vêtements qu’il mettrait sur son étagère. Moins de cinq minutes plus tard, il était habillé, il ne lui restait qu’à se coiffer, manger et se dépêcher pour ne pas rater – encore – le car scolaire. Le chauffeur était gentil, il l’attendait toujours un peu, depuis le temps, il savait bien que jamais Aurélien n’arrivait à l’heure à l’arrêt. Ça faisait deux ans que ça durait, il n’y avait aucune raison que ça change. Néanmoins, pris d’un doute soudain, ledit garçon alla jeter un œil sur son réveil.

"7 heures 48 ! Mince !"

Cette fois, il s’était carrément réveillé dix minutes après le passage de son car, comme ça c’était clair, il n’arriverait jamais à l’heure, à moins bien entendu qu’il ne réveille sa mère ce qui risquait d’être difficile, et qu’il la persuade de l’accompagner, ce qui tenait du miracle pour le coup. Pourquoi donc son réveil n’avait-il pas daigné faire son travail convenablement ? Etait-ce trop lui demander après quatre ans de bons et loyaux services ?! Maudits fabricants ! Ils vous faisaient une garantie de 3 ans pour que ça ne fonctionne plus juste après ! >.< À moitié désespéré, il enfourna ses affaires dans son sac, alla rapidement se recoiffer et se faufila sur la pointe des pieds dans l’antre du Diable… La chambre de sa très chère et tendre maman.

"M’man ! M’man réveille-toi !"

"Hmm… "

"M’man !"

"Qu'est-ce qu'il y a ?"

"J’ai râté le bus, faut que tu m’emmènes… "

"Hmm… "

"M’man !" finit-il par s’exclamer mi-outré par ce manque d’attention, mi-amusé par la réaction de sa génitrice.

"Vas-y à pied !"

"Mais c’est à treize kilomètres de la maison ! "

Elle était folle, complètement folle. Quitte à ce qu’elle ne l’emmène pas, il n’irait pas. De toute façon, si c’était pour s’y rendre à l’aide de ses seules jambes, autant ne pas quitter la maison, d’ici à ce qu’il arrive au lycée, il faudrait en repartir : il n’avait pas cours de l’après-midi.

"Hum..."

*Et ben c’est pas gagné ! >.> *

"M’man… S’il-te-plaît ma môman que j’aime et que j’adore, amène-moi au lycée."

"Laisse-moi tranquille !"

*Quand je pense qu’elle veut pas que je sèche les cours !*

"Mais j’ai un contrôle en mathématiques, faut pas que je le rate celui-ci, sinon je vais jamais rattrapé mon 8 de la dernière fois."

Et là il sut qu’il avait vaincu la Bête. Sa mère déclara forfait étant de toute façon réveillée maintenant. Elle n’aurait pas du avoir d’enfant, comme ça elle pourrait dormir le matin. Il le savait pourtant qu’elle travaillait de nuit ! Un soupir sonore retentit dans la pièce alors silencieuse.

"Ca va, va démarrer la voiture…Et n’oublies pas de ne pas toucher au levier de vitesse !" ajouta-t-elle précipitamment en souvenir de la dernière réparation en date de son automobile.

"Oui oui ! ^___^ "

Il fila jusqu’au garage, son sac sur l’épaule et fit ce qui lui avait été demandé. Quelques minutes plus tard, ils faisaient route vers cet enfer pour jeunes gens, autrement nommé lycée et auquel Aurélien n’arriverait pas à l’heure.

*Mais qu’est-ce qui m’as pris ? J’aurais du la laisser dormir et rester chez moi !*

Ainsi se déroula ce début de journée somme toute assez banal que tout être humain – ou presque – connaît au moins une fois dans sa vie…
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Jeu Avr 19, 2007 09:15 pm    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Institut Estagiel Index du Forum >>> Hors Jeu >>> Vos créations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo