Institut Estagiel Index du Forum
Institut Estagiel
1875 - Une école élitiste qui renferme de bien sombres secrets...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Présentation: Alice Windermere
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Institut Estagiel Index du Forum >>> Hors Jeu >>> Présentations
Auteur Message
Alice Windermere
Ame égarée


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2009
Messages: 1
Age: 19
Extraction: Bourgeoisie

MessagePosté le: Sam Jan 3, 2009 03:32 am    Sujet du message: Présentation: Alice Windermere Répondre en citant

Nom : Windermere

Prénom : Alice

Date de naissance : 01/avril/1856

Age : 19ans

Classe sociale : Bourgeoisie

Région : En Bretagne, plus précisément a Locronan, sur les terres que leurs indigènes appellent pays de cornouaille.
D’après la légende ce petit village aurait été construit sur le cite d’un anciens culte païen. Bien que ce genre de croyance fut complètement
anéantie avec l’arrive du christianisme.

Profession :
(Mhhh le niveaux français sont différent des belges je ne suis pas sur de moi alors je préfère demander confirmations. Je suppose qu’elle doit être
étudiantes disons en première année de fac).

Particularité(s) :
Son pouvoir est entièrement psychique, et presque inconscient bien qu’elle se doute de quelque chose. Sous l’effet de sentiment trop forts elle
semble toucher les gens autour et réveiller un douleur aiguë dans leur crâne, un peu comme si la pression des ses idées a l’intérieure d’elle explosait
vers l’extérieure en millier d’aiguilles. En termes scientifiques il pourrait s’agir d’impulsions électriques mais ça je suppose que c’est a l’école de le découvrir.
Bien entendu ce pouvoir a des répercussions sur sa santé psychique à elle. Suite au interventions de son pouvoir elle a parfois des comportements bizarres s’enfermant des mois entier dans un mutisme et semblant ne plus être en connexion avec la réalité ou parlant seule de façon inquiétante dans les cas les
plus grave . Mais en générale elle est juste frappée de lourdes insomnie et de manque de faim.

Rôle dans l'école :
Elle n’est pas venue de son plein grés c’est certain mais, mais elle est avant tout la en tant qu’élève. Son tuteur est un homme plutôt malveillant, qui pourrait
être de mèche avec les directeur c’est lui qui la envoyé a l’institut . Le directeur a donc pertinemment conscience de son « don »ou sa déficiences cela dépend
du point de vue et peu donc en profiter pour en faire un cobaye, il a la bénédiction du tuteur.

Famille :
Père et mère
Alice est enfant unique née d’un amour fusionnelle entre une noble déchue et un nouveau bourgeois. Tous deux érudits. Sa mère Morgana Winshester était
fille d’un riche et puissant duc anglais qui la destinait a un mariage de pouvoir. Maudissant le goût inconsidéré de sa fille pour les livres et le savoir il l’emmène
en France dans le but de la marier. C’est sans compter sur la présence de Victor Windermere lui de souche Irlandaise dont la famille est depuis plus de trois
siècles en France (Leur arriver remonte a l’époque de la traduction de la bible en anglais, de conversion protestante leur famille, de riche marchands était venue
prêter main forte a la diffusion interdite a l’époque de la bible en Grande Bretagne la faisant passer clandestinement du nord de la France aux sud des Cornouailles anglaise avec leurs cargaisons…). Ce fut un coup de foudre, la jeune fille défia son père qui la déshérita et la déchu jamais un sauvage d’irlandais ne porterait son
nom ! Et les jeunes amants se marièrent. Le jeune Victor était un scientifique plein d’avenir qui avait laisser la fabrique familial qui avait fait sa richesse au main de
son meilleur ami pour se consacrer a l’écriture et aux science, quant a Morgana elle excellait en musique en lettre. Ainsi ils tenaient ensemble un genre de salon réunissant savants et poètes a Nantes qui connu durant quelques années un succès montant.
*physiquement : Morgana et Victor aurait fait pâlir de jalousie en enchanté de leur beauté subtile et de leur charisme n’importe qui.
Morgana était la grâce incarnée, Sa longue chevelure d’un brun/roux très sombre étais extrêmement raide . Ses yeux en amandes étaient d’un gris bleu claire, presque anormalement claire et ses trait finement dessiné avec une bouche pas vraiment pulpeuse mais pas fine non plus. Elle avait toujours un sourire inquiet emprunt de douceur au creux des lèvres et était doté d’une infinie bienveillance.
Victor était l’incarnation du parfait gentleman, toujours habillé de façon extrêmement élégante. Ses cheveux était d’un roux flamboyant et il portait les favoris.
Ses yeux étaient d’un vert étincelant et ses traits aussi harmonieux de façon masculine que l’étaient ceux de son épouse.


Tuteur : Gilles de Bouillay, était l’amis le plus proche de Victor, un homme a la poigne ferme
et a l’hypocrisie sans borne. Cette homme n’avait jamais été vraiment méchant mais a l’arrivé de Morgana il s’éprit d’elle d’une passion sans limite et devint maladivement jaloux de son amis. Alice ne sais pas grand chose a son sujet mais elle le soupçonne d’avoir un rapport avec la mère de ses parents.
*physiquement : gilles est un homme usé, bien qu’élégant. Ces grands yeux restés vifs sont les vestiges de sa beauté passé. Ses cheveux commencent a
grisonné mais il a gardé malgré tout un certain charme et l’âge a renforcé, accentué son charisme.



Biographie :
Alice est née de la façon la plus heureuse qui soit, dans un foyer aimant une belle nuit de printemps dans le petit et paisible village de Locronan.
Ses parents tout deux érudits lui procurèrent une enfance heureuse et une éducation presque parfaite. La réussite de l’affaires familiale de la famille Windermere
leurs procurait un grand confort économique qui était renforcée par la gloire montante de sa mère, harpiste reconnue et grâce aux travaux scientifiques du père.
Alice avait tous pour elle et s’épanouissait pleinement dans cette environnement sans pour autant devenir exigeante ou hautaine.
Elle était toujours prête a découvrir de nouvelles choses et rencontrer de nouveaux gens. Les cercle d’érudits duquel ses parents faisaient partie était alors très
en vogue. Mais peu a peu d’étranges événement commencèrent a arriver : des membres du cercle disparaissaient ou mourrait mystérieusement d’arrêts
cardiaques malgré leur jeune âge ou encore de mauvaise chute ou d’accidents de chasse. Dans cette atmosphère tendue les parents d’Alice décidèrent de
l’éloigner de tous ça et l’envoyèrent dans une école pour jeune fille. Elle avait voulu protesté aurait voulu leurs dire de ce méfier de Gilles mais elle n’avait rien
pour fonder ses soupçons , que des pressentiments, des regards assassins dans le dos de ses parents et cette satisfaction a chaque nouvelle annonces de
la mort d’un proche du cercle. Elle avait 16 ans. Elle n’y resta pas un mois. La nouvelle arriva aussi sinistrement qu’était sinistre son coursier : Gilles de Bouillay.
Elle n’avait jamais sut pourquoi mais elle ne voulait rien avoir avec cette homme. Il semblais triste mais un joie malveillante brillait dans ses yeux quand il lui
annonça l’incident.
Ses parents tenaient réunion, avec quelques amis et l’incendie avait prit comme une traîné de poudre. D’après les investigation une pipe avait été mal éteinte
et les draperies et lambris avaient pris si vite que personne n’en avaient réchappé. Aucuns corps n’avait pu être reconstitué seule quelques bout d’os calciné
furent mis en terre. C’est le jour de l’enterrement que pour la première fois son dont s’était manifesté. Devant les cercueils vide des ses parents. Devant la
réalité accablante qui se présentait a elle. Tout son monde avait été détruit en une poignée de seconde ne laissant derrière que les démons, cet homme qu’elle présentait si mauvais au fond. Une panique et un désespoir sans limite s’était emparé d’elle, elle avait sombré et tous ceux autour d’elle aussi. Quand elle s’était réveillé elle était allongé dans sa chambre. Elle ne se souvenait de rien me se sentait anéantie comme présentant que quelque chose de grave s’était produit
sans savoir l’identifier cependant. Quand elle gagnât le salon ou se trouvait son nouveau tuteur et un homme qu’elle ne connaissait pas il interrompis une
discussion dont elle ne saisit pas le sens « Elle est tombé et les plus proche avec elle, un d’eux est m... » Il laissât la phrase en suspend la regardant plein d’appréhensions puis sembla se détendre l’invitant a s’asseoir. Il lui sourit gentiment mais ses yeux trahissait toujours se fond mauvais. Plein de craintes
elle fit malgré tout bonne figure. Dans les trois années qui suivirent Son don se manifestât plusieurs autres fois suite a des propos trop venimeux de son
tuteur ou a des brides de discutions entendues par hasard insultantes pour la mémoire de ses parents chéris. Mais ces fois là, elle ne sombra plus elle se
sentit mal certes mais la simple vue du visage de cet homme hideux semblant souffrir lui faisait plaisir cependant elle ne croyait être a la source de ces souffrances étranges n’ayant nullement conscience de son don.
Un jour il vint seulement se jour la ses yeux n’étaient pas les seuls a être malveillants sa bouche se tordait dans un affreux rictus. Il l’envoyait dans un institut
d’élite correspondant a sa classe social et a ses capacités particulières. Il semblait si triomphant elle fut tétanisé par la peur ne pouvant dire mot pour se défendre.
Un institut ? elle devait quitter SA maison ? le seul reste de son bonheur passé ? mais pourquoi ? qu’allait il encore faire voler la fortune de se parents ne suffisait
il pas ? Et dans cette terreur et cette rage pour la première fois elle prit conscience que quelque choses dans sa tête voulait sortir a tout prix. Puis tout fut noir.
Quand elle se réveillât seule dans une voiture a l’habitacle trop sombre. La voiture s’arrêta , la portière s’ouvrit et l’institut se dévoila pour la première fois a ses
yeux.


Portrait Physique :
Alice est de taille moyenne , autrefois pétillante de vie et de fougue elle fait aujourd’hui tout pour passer inaperçue bien que cela lui soit fort ardu au vu de son physique. Elle a une longue chevelure raide d’un roux/brun sombre soutenu coupé en frange juste au dessus des yeux et porte souvent un ruban sur le coté.
Ses yeux sont grand d’un bleu vert qui semble pâle pour un regard humain, pâleur qu’elle a hérité de sa mère ainsi que la forme en amandes de ceux-ci. Sa peau, conformément à la couleur de ses cheveux, est d’un crème très pâle couvert de taches de rousseur .Elle est dignement proportionné pour une jeune femme de
son âge mais ne fait rien pour se mettre en valeur. Elle avait hérité de sa mère aussi ce sourire léger et infiniment bienveillant , mais celui-ci n’apparaissait presque jamais du fait qu’elle ne sourit presque plus. Elle a aussi hérité du charisme de son père et de cette aire ingénu qu’il arborait quand il était dans ses pensées .

Caractère :
avant l’incident toutes personnes l’auraient décrite comme une jeune fille pétillante et curieuse pleine de bonté et de bienveillance, croquant la vie a pleine dents.
Son tuteur lui inspire une peur et une haine sans limite et ces trois ans de vie avec lui on donc fortement émoussé sa répartie, cependant elle peut la rattrapé très
vite en situation de confiance en elle. Elle Semble très introvertie et parle rarement pour se plaindre ou pour se défendre , gardant la tête baissé et les poings serré. Par contre si elle s’attache a quelqu’un elle peut devenir très bavarde voir revendicatrice. (Cela s’était produit une fois quand elle s’était prise d’affection pour un chaton qui mourut lui aussi d’un « accident »). Elle a un genre de sentiment de survie qui aurait tendance a lui faire éviter les autres en partie a cause de son vécu et des trahisons dont elle a été témoin mais aussi car elle se sent malsaine ou du moins dangereuse pour les autres sans pouvoir l’expliquer. Quand elle parle c’est très doucement et elle évite d’avoir a le faire au maximum. Mais tous ces traits de caractères se sont développés suite a sa vie en tête a tête avec celui qu’elle voit comme un monstre, un assassin. Tout ceci peut très vite évolué dans le nouvel univers de l’institut. Mais elle restera toujours soupçonneuse et sur ses gardes. Se laissant difficilement approché et amadouer.


Questions hj :
heuuuuu -_-‘ pour l’instant je crois que je comprend assez bien :p( je cherche le piège d’habitude y’a un truc spéciale a mettre mais
c’est marqué au milieu des explication pour être sur qu’on aie tout lu mais là j’ai rien vu (*_*) ).
Avatar :* j'en ai pas encore mais je crois que je vais le dessiner si je peux...
Disponibilité de connexion :
très variable (je suis étudiante en art et les travaux à remettre pleuvent) mais en général tout les soirs de la semaine (sauf lundi :p)
Comment avez vous découvert ce forum ? j’ai une amie qui a posté sa fiche descriptive sur un blog a texte et ça ma rendue curieuse, je suis venue
voir et ça me plait beaucoup alors je tente. J’ai pas vraiment d’expérience de Rpg en forum je fait que du donjon et dragon et mon orthographe est très
douteuse pffff -_- (je fais des efforts ! promis !) et j'écrirais mes répliques dans words en relisant je devrais pouvoir bien les limiter ^^.
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Sam Jan 3, 2009 03:32 am    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Institut Estagiel Index du Forum >>> Hors Jeu >>> Présentations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo